Découvrez également

  • Les meilleurs cadeaux à faire à un sportif

    Les meilleurs cadeaux à faire à un sportif
    Posté le 17/10/2017

    La tendance au sport est de retour ! Vous pouvez trouver de nombreuses activités à offrir en fonction des goûts et des envies de tout type d’homme.

  • La danse sportive: une activité physique aux nombreux bienfaits

    La danse sportive: une activité physique aux nombreux bienfaits
    Posté le 04/08/2017

    Pour beaucoup, la danse est une excellente manière de se divertir et même de se défouler. Mais au-delà du loisir, la danse sportive est aussi une discipline codifiée et structurée.

  • Les principes et bienfaits du water-polo

    Les principes et bienfaits du water-polo
    Posté le 07/07/2017

    Le water-polo est un sport nautique qui se pratique principalement dans une piscine profonde dont deux équipes adverses s’affrontent par le biais d'une balle. L’objectif ici est de placer le ballon dans les buts de son adversaire.

L'apprentissage de la nage en douceur

infoadmin | 13.09.2017 à 00h00Mis à jour le 21.11.2017 à 18h19
L'apprentissage de la nage en douceur

Apprendre à nager aux enfants quand ils sont petits demande de la patience et de la rigueur pour qu’ils apprivoisent l’eau.

Une fois qu’ils auront découvert toutes les possibilités de ce nouvel élément, ils seront ravis de profiter de ses bienfaits. Zoom sur la manière d’apprendre doucement à nager à son enfant.

Quels sont les intérêts d’apprendre à nager dès le plus jeune âge ?


Ils sont multiples :

- L’eau est un élément présent partout : la piscine, la mer, un lac, une rivière, peuvent être autant de sources d’amusement que de zones de danger pour quiconque ne sait pas nager. C’est pourquoi les parents veulent voir leur enfant se transformer en poisson le plus tôt possible pour éviter les risques de noyade !
- Plus un enfant est petit, plus il est confiant à partir du moment où il est avec vous. Il sait que vous êtes là pour le protéger et ne mettra pas encore votre parole en doute quand vous lui direz « Viens, n’ai pas peur, tu vas voir elle est bonne ! ». L’apprentissage s’en trouvera facilité.
- Pour lui donner le goût du sport, en particulier de la natation. Où que vous soyez, il y a toujours une piscine, qu’elle soit privée ou municipale, sinon il y a la mer, ou bien un lac, autant de lieu qui donneront à un enfant qui a appris tôt à nager l’envie de faire quelques longueurs !

Les techniques d’apprentissage en douceur.

Pas de précipitations ! Ce n’est pas parce que votre bébé a passé 9 mois dans le liquide amniotique qu’il faut le jeter dans la piscine ! Ce serait le meilleur moyen de lui faire développer une phobie instantanément. Il faut commencer par le familiariser avec l’élément liquide et lui apprendre à respirer sans boire la tasse. Au fur et à mesure, il va acquérir une autonomie qui va lui permettre de nager comme « un petit chien ». Ce n’est que plus tard, aux alentours de 6 ans qu’il sera prêt à apprendre réellement une nage. Les règles à respecter sont simples : ne « travailler » avec l’enfant que si l’eau est assez chaude, écouter votre progéniture et ne l’obligez pas à aller dans l’eau si elle n’en n’a pas envie où à y rester si elle se met à pleurer, enfin, les séances de baignades ne doivent pas dépasser 15 minutes jusqu’à l’âge de 2 ans.

Dès qu’il sait s’asseoir :

Vous pouvez commencer à faire des exercices avec du matériel d’aquagym. Par exemple :
- Asseyez le sur un tapis de piscine et promenez le : éclats de rire assurés ! Mais restez toujours à proximité en cas de chute, ce qui vous permettra de lui montrer les bons réflexes à avoir pour remonter à la surface.
- Utilisez une frite de piscine que vous glisserez sous ses bras : cet « appui » va donner confiance à l’enfant qui va naturellement battre des jambes pour avancer, puisque ses bras sont immobilisés. Vous pourrez ensuite progressivement le faire passer d’une frite à une autre, histoire qu’il se lâche un peu, avant d’enlever complétement la frite que vous remplacerez par une planche, qui lui laissera plus de liberté de mouvement.

Le matériel de base nécessaire.

Pour apprendre à nager à un enfant il faut :

- Une piscine chaude !

Si c’est la vôtre, faites en sorte de pousser un peu le chauffage où mettez votre enfant à l’eau quand celle-ci a été chauffée par le soleil. Si vous allez dans une piscine municipale, renseignez-vous sur les créneaux « bébés nageurs » où l’eau est plus chaude que d’habitude.


- Qu’il soit bien équipé.

 Un enfant se refroidit plus rapidement qu’un adulte. Grâce à un bonnet de bain, ses cheveux ne seront pas mouillés, lui évitant une sensation de froid sur la tête (si il est très frileux, vous pouvez opter pour une combinaison). Pensez également à lui mettre des lunettes de piscine, afin d’éviter que les produits présents dans l’eau n’irritent ses yeux. Un petit qui va sortir du bassin avec les yeux qui lui font mal n’aura pas très envie d’y retourner… Dernier élément indispensable : des chaussures de piscine pour éviter un vol plané en rejoignant les vestiaires.


- Du matériel d’aquagym :

Plusieurs frites de piscine et un tapis sont des incontournables. N’hésitez pas à investir car ce matériel, inusable, grandira avec l’enfant qui lui trouvera des possibilités que vous n’auriez jamais imaginé ! Très vite le tapis deviendra un bateau de corsaire à bord duquel le capitaine, votre enfant, devra se défendre face aux pirates, armé… de sa frite de piscine , transformée en épée pour l’occasion !

 

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire