Découvrez également

Inde : focus sur le Kabaddi, un sport hors du commun

infoadmin | 19.11.2021 à 00h00Mis à jour le 18.08.2022 à 10h51
Inde : focus sur le Kabaddi, un sport hors du commun

Située au sud de l'Asie, l'Inde est un immense pays qui séduit de nombreux voyageurs pour la diversité de ses paysages et sa culture fascinante

Située au sud de l'Asie, l'Inde est un immense pays qui séduit de nombreux voyageurs pour la diversité de ses paysages et sa culture fascinante. Elle surprend également les visiteurs pour certaines de ses activités insolites comme le kabaddi. Il s'agit d'un sport de contact très apprécié et pratiqué dans le sous-continent indien, mais il est peu connu en occident. Donc si vous prévoyez de vous rendre en Inde, voici certaines informations à retenir concernant le kabaddi, un sport hors du commun qui enflamme les foules en Inde et dans d'autres régions de l'Asie.

Qu'est-ce que le kabaddi ?

Si le foot et le basket connaissent un succès phénoménal à travers le monde, le kabaddi est une pratique encore méconnue en Europe et en outre-Atlantique. Même s'il n'est pas très connu en dehors de l'Inde, il est grandement apprécié par la population locale d'autant plus qu'il s'agit du deuxième sport le plus pratiqué dans le pays après le cricket, une variante du base-ball.

Concrètement, le kabaddi est un sport de contact assez singulier qui peut faire penser à de la lutte ou au rugby, mais il possède une certaine particularité : le joueur au poste de « raider » doit retenir sa respiration tout en répétant « kabaddi » pendant 30 secondes maximum. D'ailleurs, il faut savoir que « kabaddi » signifie littéralement « retenir son souffle » en hindi.

Même s'il s'agit d'une activité typiquement indienne, sa pratique se démocratise progressivement en dehors des frontières de l'Inde. S'il commence peu à peu à gagner le cœur des Britanniques et d'autres pays comme le Népal et le Japon, le kabaddi est déjà populaire au Bangladesh et au Pakistan. Il est d'ailleurs à noter qu'en 2017, plus de 310 millions de personnes ont suivi la cinquième saison de la « Vivo Pro Kabaddi », la ligue professionnelle de kabaddi en Inde.

Un peu d'histoire sur le kabaddi

Né dans l’État indien du Tamil Nadu, le kabaddi est une pratique assez ancienne qui aurait été créée il y a près de 4000 ans et c'est un sport à l'origine pratiqué dans le but de repousser les envahisseurs. D'ailleurs, le kabaddi est considéré comme à l'origine de la guerre de Kurushetra ayant opposé les guerriers pandava Abhimanyu aux Kauvaras d'après le Mahabharata, un livre sacré indien.

Malgré son importance dans l'histoire du pays, ce sport ne fût présenté qu'au reste du monde en 1936 lors d'un match de démonstration aux Jeux olympiques de Berlin. Ce n'est que trois ans après l'indépendance du pays que la « Kabaddi Federation of India » fût fondée et qu'une compilation de règles fût mise en place. Mais plus tard, elles furent modifiées par l'Amateur Kabaddi Federation of India (fondé en 1973). C'est d'ailleurs en 1980 que la première compétition « Asian Kabaddi Championship » fut organisée et elle fait actuellement partie des épreuves des Jeux asiatiques.

Cependant, même si le kabaddi est aujourd'hui pratiqué dans plus de 60 pays, ce sport hors du commun peine à se faire connaître au niveau international et aux Jeux olympiques. Cela est dû au manque de moyens pour son exportation, à la mauvaise réputation de l'Inde pour l'organisation, mais aussi au manque d'intérêt des castes aisées pour cette activité. Malgré tout, le kabaddi fait partie intégrante de la culture indienne ainsi que du quotidien des locaux. Il continue à créer l'effervescence chez les amateurs.

Focus sur les bases du kabaddi

Le kabaddi est un sport de contact qui oppose deux équipes de sept joueurs dans une grande arène carrée pendant deux mi-temps de 20 minutes chacune. D'après la tradition, 4 joueurs de chaque équipe se placent de chaque côté du terrain tandis que les 3 joueurs sont laissés dans la réserve. Toutefois, il existe certaines variations du kabaddi qui demandent aux 7 joueurs de se placer sur le terrain en même temps.

Concernant les règles de bases, les deux équipes attaquent à tour de rôle. Il y a l'attaquant, aussi appelé « raider », qui est envoyé vers le terrain adverse et il a pour but de marquer des points en touchant, du pied ou de la main, les défenseurs de l'équipe adverse avant de revenir dans son équipe. Cependant, il doit retenir son souffle pendant 30 secondes jusqu'à ce qu'il rejoigne son équipe et pour prouver qu'il ne reprend pas sa respiration, il doit crier « kabaddi » plusieurs fois de suite. L'attaquant marque un point en touchant un défenseur. Ce dernier, quand il est touché, est éliminé du jeu.

Les défenseurs ont donc pour rôle d'empêcher le raider de les toucher, mais aussi de retourner dans son propre camp. Pour ce faire, ils ont la possibilité de le bloquer physiquement ou de fuir jusqu'à ce que l'attaquant perde son souffle. Concernant le blocage, le défenseur peut attraper ou plaquer l'attaquant de l'équipe adverse avant d'être touché. Néanmoins, il est formellement interdit d'attraper l’adversaire par les cheveux, les vêtements ou d'autres parties de son corps à l'exception du torse ou des membres. Quand le raider est immobilisé par les défenseurs, il doit sortir du jeu.

Tout au long de la partie, chaque équipe attaque à tour de rôle et il est possible de faire revenir des joueurs éliminés en marquant des points. Par contre, un joueur doit être éliminé si l'attaquant accumule 3 raids vides consécutifs ou s'il ne marque aucun point.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire

captcha