Découvrez également

  • Sport et santé : Les bienfaits de la marche à pied

    Sport et santé : Les bienfaits de la marche à pied
    Posté le 05/02/2019

    La marche à pied est un sport comme tous les autres bien que l'on ne se rende pas toujours compte. 30 minutes au minimum par jour suffisent largement pour se maintenir en bonne santé.

  • Les bonnes raisons de se mettre au Kitesurf

    Les bonnes raisons de se mettre au Kitesurf
    Posté le 16/10/2018

    Les beaux jours s’annoncent bien pour les amateurs de sport nautique. Depuis quelques années, le Kitesurf séduit de plus en plus de personnes.

  • Se préparer au ski : les exercices à faire

    Se préparer au ski : les exercices à faire
    Posté le 09/10/2018

    Les vacances d'hiver arrivent bientôt ! Vous avez prévu de passer un week-end ou toute une semaine au ski ? Dans cette optique, il est toujours conseillé de bien se préparer physiquement avant de dévaler les pistes.

Les erreurs à éviter en kayak

infoadmin | 19.10.2018 à 00h00Mis à jour le 21.02.2019 à 21h04
Les erreurs à éviter en kayak

Le kayak est un sport associé à la détente et à la farniente. On voit cette image en tête du petit bateau en promenade en couple ou en famille avec la petite pause baignade, apéritif et pique-nique qui s’en suit.

Et il est vrai que la plupart des sorties se passent comme ça. Mais certaines mauvaises pratiques peuvent venir gâcher ces moments de bonheur. Voici les choses qu’il faut éviter de faire en kayak si on ne veut pas ruiner la balade.

Avoir un kayak inadapté

En réalité, il existe une multitude de kayaks et ils sont tous faits pour des utilisations bien spécifiques. Chaque année, on voit pourtant des débutants s’embarquer avec des bateaux totalement inadaptés à l’environnement sur lequel ils naviguent : kayak de mer, kayak de rivière pour traverser un bras de mer, bateau de vitesse pour une randonnée…

Le premier risque est celui de la sécurité. Certains bateaux ne sont pas du tout adaptés pour se prendre des chocs et d’autres ne tiennent pas face au courant ou à la marée.

Le deuxième est celui du confort : sur les longues distances certains vous fatigueront très rapidement et dans des voies d’eau étroites, d’autres kayaks seront peu manœuvrant.

Si vous avez un doute, sachez qu’il existe des kayaks plus polyvalents comme le Bic Ouassou, qui conviendront à ceux qui naviguent dans différents milieux, proches de la côte et dans de bonnes conditions de météo.

Ne pas être bien équipé

Outre le kayak, c’est la personne elle-même qui doit s’assurer d’être bien équipée. On parle là à la fois du petit matériel que des vêtements techniques.

Ce n’est pas une fois parti que l’on puisse récupérer un habit ou un outil manquant. Il convient de bien anticiper son équipement afin de pouvoir faire face à toutes éventualités. Voici un minimum que nous vous recommandons d’avoir sur vous à chaque sortie :

Pour le kayakiste :

  • Un gilet de sauvetage. Cela peut paraitre évident, mais de nombreuses personnes se retrouvent en danger chaque année pensant qu’elles savent suffisamment bien nager.
  • Une pagaie adaptée pour avoir un moyen de propulsion et de direction efficace.
  • Des vêtements thermiques qui ne craignent pas l’eau adaptée à la température : lycra, shorty ou combinaison selon la saison.

Pour la sécurité :

  • Une corde de remorquage
  • Une corne de brume
  • Une carte de la zone
  • Une VHF ou un téléphone portable et sa pochette étanche.

Ne pas prendre d’informations sur la météo avant de partir

La mer et les cours d’eau sont des milieux instables très sensibles à la météo, au vent, aux précipitations et aux marées. Un même plan d’eau peut passer de lieu paradisiaque à un véritable coupe-gorge pour kayakiste en l’espace de quelques heures. Avant chaque sortie, il est indispensable de consulter la météo, les marées et les précipitations.

Mais il faut aussi connaitre l’influence de ces phénomène sur le plan d’eau que vous allez parcourir. Certaines rivières se remplissent dans l’heure qui suit des grosses pluies et d’autres le lendemain.

Des spots comme le Golfe du Morbihan peuvent avoir jusqu’à 2h dans la marée entre l’extérieur de baie et l’intérieur.

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter des locaux ou la mairie du secteur pour naviguer en toute sécurité.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire