Découvrez également

  • Le wingsuit : Histoire d’un sport extrême unique

    Le wingsuit : Histoire d’un sport extrême unique
    Posté le 27/02/2019

    Pour les amateurs de sensations fortes, il existe aujourd'hui un sport extrême unique, dont le Wingsuit. Ces dernières années, il compte déjà à son actif un grand nombre de pratiquants à travers le monde.

  • Sport et santé : Les bienfaits de la marche à pied

    Sport et santé : Les bienfaits de la marche à pied
    Posté le 05/02/2019

    La marche à pied est un sport comme tous les autres bien que l'on ne se rende pas toujours compte. 30 minutes au minimum par jour suffisent largement pour se maintenir en bonne santé.

  • Les erreurs à éviter en kayak

    Les erreurs à éviter en kayak
    Posté le 19/10/2018

    Le kayak est un sport associé à la détente et à la farniente. On voit cette image en tête du petit bateau en promenade en couple ou en famille avec la petite pause baignade, apéritif et pique-nique qui s’en suit.

Les essentiels à savoir pour pratiquer le Mountainboard

infoadmin | 03.04.2019 à 00h00Mis à jour le 26.05.2019 à 19h31
Les essentiels à savoir pour pratiquer le Mountainboard

Le Mountainboard est une discipline pour les sportifs en quête de sensations fortes et d’adrénalines dans l’univers de la glisse.

Dans les années 90, les riders Américains s’ennuyaient en attendant que la température descende sous la barre de 0 °C pour enfin pratiquer leur sport favori. C’est ainsi qu’est né l’idée de créer une planche avec de grosses roues à crampons… Soit une version tout-terrain du snowboard, ou du skateboard : le mountainboard. Souvent décrit comme un sport pratiqué par des casse-cous, le mountainboard offre une grande sensation de liberté et d’aventure. Voici les essentiels à savoir pour pratiquer ce sport extrême.

Quel est le terrain de jeu parfait pour faire du mountainboard ?

Pour pouvoir goûter aux joies de la glisse en plein été, les adeptes de sports extrêmes peuvent s'adonner au mountainboard. Contrairement au snowboard, au kitesurf ou encore au skateboard, le mountainboard peut se pratiquer quasiment un peu partout, que ce soit à la montagne ou dans un skatepark, sur un terrain de terre ou sur un circuit bitume, et même sur du sable dur au bord de la plage. Pour ce dernier, il s’agit plus précisément de kite mountainboard. Si vous débutez en kite mountainboard, commencez d'abord dans des conditions calmes, avec un vent léger et une aile de petite taille. Pour information, le kite mountainboard est souvent utilisé comme un moyen d’apprentissage dans les écoles de kitesurf. Si vous êtes un mountainboarder débutant, il est recommandé de choisir une pente douce. Ce dans le but d'apprendre à prendre des virages, à freiner de même qu'à s'arrêter.

Les différentes pratiques qui s’offrent à vous

Freeride, boardercross, freestyle, carving… Pour les non-initiés, ces mots ne leur parlent pas. Mais pour les riders professionnels, ces mots désignent différentes disciplines. Comme le skateboard ou le VTT, le mountainboard distingue plusieurs sous-disciplines pouvant être divisées en deux grandes familles : mountainboard avec traction et mountainboard sans traction.

  • Le freeride

Le freeride est une variété du mountainboard classée dans la catégorie sans traction. Le défi consiste à descendre à toute vitesse un flanc de montagne comprenant notamment divers obstacles. C’est l'une des pratiques les plus ludiques du mountainboard. La pratique de celle-ci nécessite des roues plus grosses de 9 pouces pour mieux appréhender les terrains cabossés. Attention, cette discipline peut être très technique, donc dangereuse pour les riders débutants. Alors, il vaut mieux ne pas lésiner sur les équipements de sécurité.

  • Le carving

C’est une autre discipline du mountainboard sans traction. Cette pratique est basée sur le même principe que le freeride, sauf que la descente se fait sur du bitume. Le rider descend des routes goudronnées tout en enchaînant de longs et réguliers virages. Le carving demande énormément d’équilibre, de contrôle et d’anticipation de la part du pratiquant. Il faut arriver à gérer les courbes à une certaine vitesse. Là aussi, les riders doivent s’équiper au mieux afin de minimiser les risques de blessures en cas de chute. Il est aussi important de maîtriser les techniques de bases.

  • Le boardercross

Le boardercross se pratique en général sur des pistes spécialement aménagées avec des obstacles plus ou moins importants. Comme en snowboard, le boardercross est une course de 2 à 4 riders sur le même parcours. Les pistes sont souvent constituées de virages relevés, de bosses, de kicks… C’est le premier arrivé en bas qui gagne. Les riders doivent alors être rapides. Ce jeu peut être dangereux pour un débutant, puisque les participants se battent pour passer devant, tout en évitant les obstacles. Il est de ce fait indispensable de bien maîtriser le mountainboard avant de pratiquer cette discipline.

  • Le freestyle

Les riders les plus téméraires n’hésiteront pas à se tourner sur cette discipline. Étant donné qu'elle procure des sensations fortes. De plus, c’est une des pratiques les plus spectaculaires en mountainboard sans traction. Comme en skateboard, l’objectif est de réaliser des figures spectaculaires. Le rider doit prendre de l’élan pour passer les obstacles tout en enchaînant le plus de figures possible. C’est celui qui réalise les tricks les plus spectaculaires qui remporte la manche. Le freestyle ou big air peut se pratiquer dans les skateparks ou en milieu urbain.

  • Le kite mountainboard

C’est la seule discipline du mountainboard avec traction. Elle se pratique sur la plage. Pour avancer, le rider a besoin d’une voile de traction, du vent, en plus de la planche mountainboard. Cette discipline reste assez difficile, car cela demande une certaine compétence pour effectuer des manœuvres ou encore pour réaliser des tricks. Pour apprendre les bases, il est préconisé de suivre des cours dans une école de kitesurf.

Quelques points concernant la sécurité

Comme tout autre sport extrême, la sécurité est très importante en mountainboard. En ce sens, il ne faut pas négliger ce point si vous souhaitez évoluer dans de bonnes conditions. Tout d’abord, pour descendre les pentes et passer les obstacles, il est recommandé de choisir une planche suffisamment solide capable de supporter les chocs, de préférence en fibre de carbone.

Il faut aussi choisir des roues adaptées à la discipline pratiquée pour plus de sécurité. N’hésitez pas à vous informer auprès des autres pratiquants ou des boutiques spécialisées. Il ne faut pas également lésiner sur les équipements de protection de la tête, des genoux et des coudes. Les équipements de sécurité peuvent changer sensiblement d’une discipline à une autre, et en fonction du terrain choisi.

Même si vous êtes déjà un mountainboarder aguerri, pensez toujours à vous équiper au mieux. Parce qu'une chute peut très vite arriver.

 

Crédit photo: Matheus Botelho https://www.flickr.com/photos/matheusbotelho04/

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire