Découvrez également

  • Top 5 des meilleurs spots de kayak en France

    Top 5 des meilleurs spots de kayak en France
    Posté le 12/05/2021

    Du moment de découverte en famille à la pratique sportive, le kayak est une discipline qui plaît à tous ceux qui le pratique. En France, il existe de nombreux lieux dans lesquels on peut pratiquer cette activité nautique. Ainsi, voici les 5 spots de kayak à ne pas manquer en France.

  • Repassage extrême : le sport dans tous ses états

    Repassage extrême : le sport dans tous ses états
    Posté le 31/03/2021

    Le repassage extrême est un sport de plein air qui allie le danger et l'excitation d'un sport « extrême » à la satisfaction d'une chemise bien repassée.

  • Quelles sont les règles de la pétanque ?

    Quelles sont les règles de la pétanque ?
    Posté le 03/03/2021

    La pétanque est aujourd'hui un sport très pratiqué pour sa convivialité. Très facile à appréhender du fait qu'il n'y a pas beaucoup de règles à retenir. 

Le Pacu Jawi : Sport de l'extrême

infoadmin | 10.03.2021 à 00h00Mis à jour le 05.08.2021 à 19h06
Le Pacu Jawi : Sport de l'extrême

Le Pacu Jawi fait partie des sports traditionnels pratiqués en Indonésie. C'est en quelque sorte une compétition de taureaux qui est pratiquée lors d'un festival célébré durant la fin de la saison des moissons.

Il se déroule particulièrement dans le Tanah Datar Nagari en Sumatra occidentale. Il faut dire qu'il s'agit d'un spectacle attrayant. D'ailleurs, un grand nombre de locaux et de touristes y assistent chaque année. Dans ce post, découvrez les particularités de cette discipline insolite.

Histoire et lieu de pratique

Si on revient dans le passé, il faut dire que la culture Pacu Jawi est apparue il y a des centaines d'années. Cette pratique a été une forme de gratitude envers les gens après la récolte du riz sachant que la population y vit de l'agriculture. Selon la tradition, ce sport doit être pratiqué en altitude, notamment à plus de 2 800 mètres. Un endroit où l'on peut distinguer le mont Marapi. Ce dernier est d'ailleurs connu comme le lieu d'origine du peuple Minangkabau. Généralement, la course se déroule dans les rizières quand elles sont vides après la récolte. Mais à cette époque, l'événement n'a eu lieu que deux fois par an.

Jusqu'à aujourd'hui, la pratique de cette discipline a lieu dans les mêmes conditions. Comme affirmé précédemment, Pacu Jawi est pratiqué dans le district de Tanah Datar. Cependant, il peut se dérouler d'un village à l'autre. Il est bien organisé chaque fois les récoltes terminées. Généralement, le but de cette activité culturelle est également de permettre aux gens de se divertir et de se détendre un moment avant que les champs puissent être semés. C'est pour cela qu'il est actuellement pratiqué dans toute la région.

La pratique du Pacu Jawi en quelques lignes

Certes, Pacu Jawi signifie course de taureaux, mais il ne consiste pas réellement à une compétition entre animaux. Chaque participant choisit deux meilleurs taureaux pour constituer une équipe. Après cela, chacun pose un harnais ou corde et se tient debout sur une charrue en bois. Il s'agit d'une sorte de plate-forme très instable qui permet de réaliser la course et en évitant que les animaux se séparent en cours de route.

Bien avant le signal de départ, plusieurs hommes tiennent les animaux pour qu'ils puissent aller tout droit au moins durant les premiers mètres. Pour les taureaux, le départ est donné lorsque le joueur leur tire par les queues ou lorsqu'il les mord.

Durant la course, les animaux traversent une piste boueuse à travers la rizière. Souvent, la course peut se dérouler sur différentes longueurs de piste. Généralement, elle peut être d'une longueur de 60 mètres, de 100 mètres ou encore de 250 mètres.

Pour ne pas tomber, les cavaliers se fixent aux queues des animaux. Dans tous les cas, malgré l'acharnement des cavaliers à se tenir droit dans cette marre de boue avec les animaux, certains sortent de la piste bien que d'autres courent tout droit. Là encore, le public doit toujours être vigilant durant la course, car en sortant de la piste, les animaux pourront foncer sur la foule ou recevoir les éclaboussures de boue.

Quelques règles à savoir sur la pratique du Pacu Jawi

Il faut savoir que ce n'est pas tout le monde qui peut participer à la compétition. Seuls ceux qui ont suivi une formation continue peuvent pratiquer le Pacu Jawi. Il est notamment important de connaître l'état des taureaux, mais les joueurs doivent également avoir une très bonne forme physique. D'autant plus qu'il est souvent très difficile de contrôler les taureaux durant la course. Encore, il est aussi compliqué de rester debout sur la plate-forme. Même les sportifs les plus expérimentés tombent dans la boue après quelques mètres de la piste.

Dans tous les cas, au cours des formations, les cavaliers apprennent les meilleures postures pour éviter cela. Généralement, pour mieux contrôler les animaux durant la course, il est nécessaire de se mettre dans une position similaire à celle de ce que l'on appelle filetage. C'est réellement un sport extrême avec la boue qui est partout, les animaux en colère qui courent à grande vitesse…

En réalité, il n'y a pas de vainqueur officiel durant cette course. Ce sont les téléspectateurs qui évaluent les taureaux selon la course qu'ils ont réalisée. C'est-à-dire qu'ils analysent leur vitesse et leur capacité à courir droit. Cependant, le gagnant aura pour récompense la reconnaissance du public. La valeur des animaux sera également augmentée. En effet, si une vache de course gagne à une compétition, elle peut valoir six fois plus que son prix normal.

Généralement, les autres bovins qui ne concourent pas sont placés dans une zone près de la ligne d'arrivée, car ils auraient la capacité d'encourager les animaux participant à la course afin qu'ils puissent courir plus vite.

Il s'agit d'un événement hors du commun à assister en Indonésie. En plus de la course en elle-même, l'événement est aussi accompagné de foires et de concerts de musique ethnique.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire