Découvrez également

  • Qu’est-ce que le Loto foot ?

    Qu’est-ce que le Loto foot ?
    Posté le 07/08/2019

    Le Loto Foot est un jeu de pronostics très apprécié par les footballeurs et par les fans de football. Il permet de gagner de l’argent en pariant sur des matches ou sur des scores.

  • Monaco-Lyon comme premier match de Ligue 1 saison 2019-2020

    Monaco-Lyon comme premier match de Ligue 1 saison 2019-2020
    Posté le 05/08/2019

    Le football est le sport le plus apprécié dans le monde. Il séduit surtout les hommes et les petits garçons, mais de nos jours, beaucoup de femmes s’intéressent aussi aux matches de foot.

  • 3 conseils pour bien débuter en paris sportifs

    3 conseils pour bien débuter en paris sportifs
    Posté le 01/08/2019

    Si vous débutez dans l’univers des paris sportifs, voici quelques conseils efficaces qui peuvent vous aider à vous lancer avec un minimum de risques.

Le base jump : un sport extrême aérien pour les amateurs de sensation forte

adminguidesp | 26.05.2019 à 00h00Mis à jour le 18.08.2019 à 09h44
Le base jump : un sport extrême aérien pour les amateurs de sensation forte

Se jeter dans le vide et planer à plus d’une centaine de mètres au-dessus du sol, avant d'ouvrir son parachute… cela peut paraître assez casse-cou. Mais ils sont de plus en plus nombreux à relever le défi et rechercher des sensations fortes.

Le base jump est un sport extrême aérien qui attire de plus en plus d’adeptes. Cette discipline permet de vivre des sensations fortes, très très fortes. La sensation ressentie, au-delà de quelques instants de saut, est tout simplement indescriptible. Mais ce sport n’est pas fait pour tout le monde et il peut présenter un risque réel de dangers.

Le base jump… une histoire qui a commencé dans les années 70

Le base jump est un sport extrême aérien qui date de plus d’une trentaine années. L’histoire a commencé dans les années 1960 lorsque les pionniers de cette discipline ont sauté de leur avion avec leur parachute. Le base jump, quant à lui, n'a été inventé que dans les années 1970, par un américain appelé Carl Boenish.

À l’époque, celui-ci était une référence dans le monde d’alpinistes. Il a réalisé plusieurs exploits au cours de son existence, comme son incroyable saut en haut d’une falaise à El Capitan en Californie. Il est à noter que le base jump est devenu plus populaire vers les années 90 avec l'arrivée sur le marché de parachutes de BASE jump « prêts à l'emploi ». Cela a permis à de nombreuses personnes de se lancer dans ce sport extrême.

Qui peut s’adonner à la pratique de ce sport extrême aérien ?

Pour pratiquer ce sport extrême aérien, il ne suffit pas d’être un amateur de sensations fortes. En effet, le base jump est un sport à haut risque. Il est même considéré comme étant 5 fois plus dangereux qu’un saut en parachute depuis un avion. La pratique de ce sport demande donc une grande rigueur. En base jump, il n’y a pas de place pour l’erreur et l’oubli. La moindre petite erreur d’inattention peut avoir de conséquences graves. Voilà pourquoi ce sport n’est recommandé qu'aux parachutistes très expérimentés ayant au moins à leur actif 100 sauts en avion. Le parachutisme est une étape fondamentale pour pratiquer le base jump.

Aujourd’hui, ils ne sont que 300 en France à faire du base jump. Il est bon de noter que la pratique du base jump est totalement libre en France. Jusqu’ici, il n’y a pas de lois qui encadrent ce sport aérien. Tout le monde peut donc s’acheter un parachute et faire du base jump. Néanmoins, le pratiquant doit avoir une bonne condition physique, et bien sûr une bonne dose de courage, outre les expériences en saut en parachute. Concernant l’âge, il est à noter que l’âge minimum requis pour le saut en parachute est de 15 ans.

Existe-t-il des endroits pour pratiquer le base jump en France ?

Même si le base jump est considéré comme un dérivé du parachutisme, ces deux sports extrêmes sont très différents. Même la façon de plier la voile diffère d’un parachute traditionnel (le parachutisme). Si le parachutisme consiste à se jeter avec un parachute depuis un avion, le base jump, quant à lui, consiste à faire un saut depuis des objets fixés : falaises, immeubles… Le mot BASE désigne lui même les quatre types de supports qu’il est possible de faire du base jump : Building (les immeubles), Antenna (les antennes), Span (les ponts ou viaducs), Earth (les falaises).

En France, il existe quelques sites recommandés pour s’adonner à la pratique du base jump. Les plus aguerris de ce sport extrême choisissent souvent les montagnes pour s’élancer pour des raisons de sécurité. Les autres supports sont considérés comme étant beaucoup plus dangereux. C’est dans les Alpes qu'il est possible de trouver les meilleurs spots pour pratiquer le base jump.

Comment devenir base jumper ?

Ce sport étant peu réglementé, il n’existe donc pas d’écoles pour l’apprentissage du base jump. Jusqu’ici, seules deux associations structurent cette activité. La French Base Association (association française de base jump) a été créée par le fameux Jacques Malnuit en 1993. Ce dernier est très célèbre dans ce domaine. C’est d’ailleurs lui qui a doublé James Bond dans le film Golden Eye. C’est la seule association qui représente vraiment le base jump en France. Il y a aussi l’Association française de paralpinisme. Celle-ci est axée exclusivement sur les sauts en montagne.

Il est à noter que ces deux associations ne donnent pas de cours de base jump. Le but de ces deux associations est seulement de communiquer à travers des forums. Si vous voulez débuter en base jump, vous pouvez y trouver des informations importantes. Vous pouvez même prendre quelques conseils précieux auprès des plus initiés, que ce soit sur les techniques de saut ou le matériel.

Mesurer le saut... étape incontournable du base jump

Le base jump ne consiste pas à sauter dans le vide sans réfléchir. Plusieurs éléments doivent être pris en compte. Pour déterminer la faisabilité du saut, il convient de mesurer la hauteur entre la Zone d’atterrissage et le point d’entrée. En général, un saut en base jump doit durer au moins 6 secondes. Selon des experts, c’est le temps dont vous aurez besoin pour sauter, déclencher le parachute, d’attraper les commandes et d’atterrir.

Pour ce faire, il suffit de faire tomber un gros caillou depuis le point de largage. Si celui-ci met plus de 6 secondes à toucher le sol, cela veut dire que vous pouvez sauter. Bien sûr, vous pouvez utiliser d’autres moyens plus précis pour mesurer la faisabilité d’un saut, comme un altimètre ou encore un télémètre laser. Il est également important de mesurer la force et la direction du vent.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire