Découvrez également

Fabien Barel au sommet à l’Enduro World Series 2014

infoadmin | 17.10.2014 à 00h00Mis à jour le 17.06.2024 à 14h25
Fabien Barel au sommet à l’Enduro World Series 2014

L’Enduro World Series ou EWS est un championnat international de vélo tout terrain. Les épreuves du championnat se composent de plusieurs parcours chronométrés, à profil descendant. Les liaisons entre les spéciales sont effectuées à vélo, sur des profils généralement montants.

Pour cette édition de l’Enduro World Series 2014, les épreuves se sont déroulées sur les pistes de la Finale Ligure, dans la commune de la province de Savone, en Italie.

Le retour des grands noms du cyclisme sur les pistes de l’EWS

La Finale Ligure est connue mondialement pour la qualité de ses parcours, notamment de ses paysages et de ses singles. Ce spot convient donc parfaitement aux épreuves des EWS. Les organisateurs ont à nouveau choisi le circuit de Finale Ligure, en Italie, pour la finale de la célèbre compétition réunissant les meilleurs pilotes de tout-terrain au monde. On retiendra de cette compétition le retour de trois géants : Fabien Barel, Nico Vouilloz et Jérome Clementz. Après deux mois de convalescence pour blessure au dos, personne ne s'y attendait vraiment, Fabien Barel a réalisé un retour en force grâce à sa détermination, sa concentration et sa préparation. Il a signé le premier temps scratch des épreuves lors des spéciales très courtes de la Finale… bref un cycliste hors pair !

Au final qui s’impose ?

Le coureur catalan Damien Oton retrouve la 3e place du podium derrière Graves. Oton réalise le meilleur temps sur le dernier run, une magnifique performance qui lui a permis de retrouver le chemin du podium. On retrouve Jérome Clémentz en quatrième place, qui grâce à sa bonne performance a bien réussi son retour sur les pistes des Enduro World Series. Malgré la longue liaison du dimanche et la spéciale de seulement quatre minutes, pas assez pour devancer suffisamment ses adversaires, Fabien Barel a réussi l'impossible ! Au classement final, après la lutte acharnée entre les grands noms du cyclisme, le pilote français Barel a remporté haut la main l’EWS 2014.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire

captcha