Découvrez également

High Intensity Interval Training – HIIT

infoadmin | 12.10.2015 à 00h00Mis à jour le 31.05.2024 à 00h13

Sur le papier, rien de bien fantastique ni de compliqué. C’est un entraînement cardio qui vise à vous faire perdre du gras et maintenir votre masse musculaire. Et tout ça grâce à une alternance d’efforts brefs à haute et faible intensité.

C’est un peu comme une course de fractionné mais on remplace les distances par des temps, d’où le nom d’intervalle.

Comparé aux traditionnels exercices aérobies à faible intensité, les études menées sur le sujet ont prouvé une meilleure fonte du tissus adipeux grâce à une augmentation du métabolisme de base dans les 24 heures suivant l’entraînement. Le corps subit un véritable choc anabolique !

Le HIIT, comment ça marche ?

L’effort aérobie à faible intensité sur des périodes longues repose sur une utilisation préférentielle des lipides au détriment des glucides comme source d’énergie à partir de 40 minutes. L’augmentation du métabolisme est secondaire car relativement faible et ce qui compte ce sont les calories brûlées sur le moment et en provenance de la graisse de réserve.

A l’inverse, le HIIT favorise l’utilisation des glucides (plus rapidement disponibles) durant l’effort intense, mais compense ce manque d’utilisation des graisses sur la durée. Les sécrétions hormonales et la demande des muscles (fibres de type 2 à contraction rapide sollicitées) favorisent une augmentation du métabolisme dans les heures suivant l’effort, et non pas uniquement sur le moment.

Au final on perd plus de calories, on conserve ses muscles si chèrement acquis, et on est donc gagnant. Et comme vous le savez sûrement déjà, plus on est musclé plus on consomme de l’énergie (métabolisme de base) au repos. Deux individus même poids même taille ne consomment pas le même nombre de calories au repos selon qu’ils sont plus ou moins musclés.

Le HIIT, combien de temps ?

Le gros avantage c’est la durée des séances. Plus besoin de passer des heures par semaine pour brûler des calories (même si c’est toujours bon à prendre). 10 à 30 minutes d’efforts pour des résultats garantis ! Vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas faire votre cardio… mieux qu’un slogan publicitaire ! Pourtant c’est vrai et ça marche ! Et en plus, vous allez constater que c’est beaucoup plus fun et distrayant. Le plaisir de mincir… décidément quelle perfection publicitaire !

Le HIIT, pour qui ?

Par contre avis aux non sportifs, vous ne pouvez pas démarrer directement sur ces programmes de haute intensité. Le HIIT s’adresse avant tout aux sportifs confirmés, de par sa haute intensité et la violence des efforts. Il ne vous viendrait jamais à l’idée de démarrer une activité physique par des sprints de 200 mètres au taquet avec des récup de 10 à 40 secondes !!! Comme toujours, il faut augmenter la difficulté progressivement ; on ne devient pas champion du jour au lendemain. Pour cela, vous trouverez des routines qui vous seront dédié sur http://www.12minutespourchanger.fr , afin d'arriver au niveau des routines HIIT les plus brutales.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire

captcha