Découvrez également

Bienfaits et inconvénients de la créatine monohydrate

adminguidesp | 31.07.2019 à 00h00Mis à jour le 18.08.2019 à 09h54
Bienfaits et inconvénients de la créatine monohydrate

La créatine ou créatine monohydrate est connue, pour ses bienfaits chez les pratiquants de la musculation. Ces derniers la consomment sous forme de poudre, en complément alimentaire.

Cette substance a fait l’objet d’études minutieuses dans les années 90, due à ses effets chez d’autres sportifs comme les haltérophiles ou encore les joueurs de balle ovale. Certaines analyses ont démontré ses effets néfastes, dont l’insuffisance rénale. Cet article vous renseigne davantage sur les avantages et effets secondaires de la prise de créatine monohydrate.

Comment définir la créatine monohydrate?

C'est une forme d'acide aminé contenu dans les poissons, les viandes et les volailles. Mais notre organisme est capable d’en fabriquer en associant l'arginine, la glycine et la méthionine, d’autres acides aminés contenus dans les aliments riches en protéines consommées. On trouve la créatine dans les fibres musculaires et le cerveau. En effet, elle accède à nos muscles en circulant dans le sang et en traversant par un récepteur. À cette phase, elle n’est pas encore active à moins qu’elle se combine avec le phosphate pour ensuite se transformer en phospho-créatine. Et à titre d’information, il revient aux muscles d’effectuer cette combinaison. Si la créatine monohydrate n’est pas en quantité suffisante dans notre corps au moment où il en a besoin, les muscles ne seront plus en mesure de fournir de la force. Cela s’explique par le fait que le système énergétique s’interrompt.

Quels sont les bienfaits de la créatine ?

Comme notre corps peut produire de la créatine, pourquoi nous sommes gagnés par l’impatience et en consommons sous d’autres formes ? Si de nombreux adeptes de la musculation font recours à la prise de créatine supplémentaire, c’est pour la simple raison qu’elle permet un gain musculaire. Les cellules de muscles gagnent en volume, ce qui est dû aux propriétés de la créatine monohydrate qui attire et garde l’eau. Grâce à ces résultats, les sportifs sont plus forts et résistent mieux lors des contacts physiques.

La créatine est surtout recommandée chez les sportifs qui doivent accomplir des activités physiques à haut degré en quelques secondes comme les courses de 100 mètres ou encore l’haltérophilie ou le rugby. En effet, cette substance permet d’effectuer des exploits physiques pour une très brève durée. En effet, elle provoque de meilleures contractions musculaires qui à leur tour, rendent possible la libération de plus d’énergies.

Sa consommation permet également l’endurance et la puissance chez les sportifs non jeunes suite aux entraînements intenses de résistance. Les coureurs d’endurance peuvent améliorer leur performance, car lors de la fabrication de la phospho-créatine, les ions hydrogènes H+ libérés lors des efforts produits sont réduits à néant. Des contractions musculaires d’une plus longue durée sont donc possibles à cause de la baisse d’acidité dans les muscles.

Enfin, la prise de créatine monohydrate rend facile l’augmentation de la masse sèche ou maigre. On entend par masse maigre, les muscles qui ne retiennent pas facilement l’eau. Grâce à l’augmentation du taux de créatine dans le corps, suivi d’intenses entraînements, la masse maigre peut prendre du volume. Et plus les cellules de vos muscles sont bien hydratées plus vite, la combinaison des protéines prennent lieu ainsi que la récupération après de gros efforts.

Créatine artificielle, y a-t-il des inconvénients à en consommer ?

La consommation de créatine monohydrate ne comporte aucun effet secondaire à condition de respecter quelques conditions de prise. Puisque la créatine monohydrate est à portée de main et peut nous donner des résultats plausibles en peu de temps, on a tendance à les consommer sans mesure. Sa consommation excessive entraîne la néphropathie et l’insuffisance rénale entre autres. Sachez que 20g à 25g est la mesure maximum de prise de créatine par jour qui est l’équivalent de 4 à 5 kilogrammes de viandes. En effet, digérer 4 kilos de viandes rouges tous les jours n’est pas sain pour notre organisme. Cela nous expose à de nombreuses pathologies cardiovasculaires, de l’irritation gastrique et des déchirures musculaires.

Si on consomme de la créatine d’origine animale, on risque d’être contaminé par des maladies animales comme l’encéphalopathie spongiforme bovine également connue sous le nom « maladie de la vache folle ». La prise de cet acide aminé artificiel sous forme d’injection est par ailleurs strictement interdite, car est à l’origine de graves troubles de reins et du cœur.

Enfin, la prise sans mesure de la créatine supplémentaire peut déstabiliser la fonction de notre foie. En effet, ce dernier fabrique de la créatine naturelle et assure son taux sanguin en fonction de nos apports protéinés et nos besoins en énergies. Si des créatines en tablette sont avalées en grande quantité, la production de créatine par le foie sera freinée.

Alors, si vous voulez tirer profit des bienfaits de la créatine, vous devez avant tout choisir un produit de qualité et ensuite éviter l’excès. 3 à 4 cycles de prise de créatine par an est l’idéal si vous tenez à votre santé et à vos muscles.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire