Découvrez également

  • Comment se lancer dans les sports motos ?

    Comment se lancer dans les sports motos ?
    Posté le 24/11/2020

    Il existe une grande variété de disciplines moto dans le monde. Savoir piloter une moto ne fait pas de vous un professionnel dans l’une de ces disciplines. Tout est question de savoir-faire, de méthodologie, de passion et surtout de persévérance.

  • Quels problèmes indiquent les voyants du tableau de bord ?

    Quels problèmes indiquent les voyants du tableau de bord ?
    Posté le 24/05/2019

     

    Les véhicules peuvent faire face à tout un tas de problèmes techniques qui sont à anticiper le plus tôt possible. Les voyants du tableau de bord sont ainsi là pour nous prévenir d’un petit dysfonctionnement, ou nous indiquer un problème d’ordre urgent dans le pire des cas.

  • Voiture de NASCAR Sprint Cup : Quel moteur se cache sous son capot ?

    Voiture de NASCAR Sprint Cup : Quel moteur se cache sous son capot ?
    Posté le 28/03/2019

    Une voiture à la fois sportive, rapide, pratique et sûre, cela semble assez difficile à concevoir. Pourtant, les voitures de NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing) rassemblent bel et bien ces différentes qualités, et ce sous une seule et même carrosserie.

Les motos du futur plus sûres et intelligentes

infoadmin | 16.09.2016 à 00h00Mis à jour le 29.02.2024 à 05h10
Les motos du futur plus sûres et intelligentes

Si les voitures du futur ont dévoilé leur potentiel plus tôt, les motos ont pris un peu de retard. Toutefois, certains constructeurs comme Yamaha et Kawasaki se concentrent sur l’intégration des nouvelles technologies dans le domaine des deux-roues.

En particulier, celles en faveur de la conduite autonome, ainsi que les systèmes d’assistance au pilote, à l’instar des technologies qui ont pris d’assaut le monde de l'automobile.

Le motobot de Yamaha : un humanoïde pouvant conduire une moto

Lors de l'édition 2015 du Tokyo Motor Show, le constructeur japonais Yamaha créé la surprise en présentant le « Motobot ». Ce dernier est un robot qui s’est révélé capable de piloter la YZF-R1M, la moto la plus sportive de Yamaha, à une vitesse de 100 km/h. Grâce à de nombreux capteurs (GPS, accéléromètre, magnétomètre, ou gyroscope, etc.), Motobot peut prendre des décisions autonomes en fonction de son environnement de conduite. Des décisions comme actionner les freins, changer de trajectoire ou de vitesse…

Selon Yamaha, leur objectif est que le Motobot puisse piloter une moto à une vitesse maximum de 200 km/h. À l’image de la plupart des projets à l’état de concept, l’avantage serait de tirer profit de l’expérience engrangée. Par exemple, en améliorant la sécurité des motocyclistes, en proposant un système d’assistance à la conduite. Ou encore la commercialisation de motards robotisés pour piloter des motocyclettes sans risques.

Kawasaki développe une smart bike

De son côté Kawasaki Heavy Industries serait en train de mettre au point une « smart bike », ou moto équipée d’une intelligence artificielle. Ce système en cours de développement nommé Kanjo Engine (générateur d’émotions), serait capable d’offrir aux motards une nouvelle expérience en matière de conduite. Notamment en ayant la capacité d’identifier les émotions du conducteur et en analysant ses intentions, en se référant aux mots prononcés par le pilote.

L’intelligence artificielle sera ensuite apte à proposer des conseils pertinents, en se basant sur une base de données comprenant les banques de données de Kawasaki, Internet ou certaines données stockées sur un Cloud. Ces conseils pourraient être des recommandations sécuritaires en fonction de la situation, des informations par rapport à la vitesse de conduite, ou l’état du trafic routier. Il pourrait même être réagir à certaines commandes vocales, pour accélérer ou freiner, de la même manière que certains logiciels déjà présents sur les voitures.

smart bike

Les équipements connectés pour les motards

D’autres constructeurs ont également des concepts intéressants à destination des amateurs de deux-roues. À titre d’exemple, Samsung a dévoilé le Smart Windshield qui est concept de pare-brise intelligent. Cette interface est via Bluetooth au smartphone du motard, et peut afficher des textos, des e-mails, le GPS, ou des informations concernant les appels. Selon Samsung, ce pare-brise connecté pourrait diminuer le nombre d’accidents liés à l’usage de téléphone au guide.

Sinon, plusieurs prototypes de casques connectés sont en court de développement. D’une façon générale, ils devraient proposer l’affichage d’informations (indications GPS, vitesse limite, travaux en cours sur la route, appel entrant…) sur une partie de la visière. Le point essentiel est que ce type de casque puisse afficher des informations, sans pour autant gêner le conducteur. Le prototype de BMW, le casque Motorrad intègre même une caméra pouvant servir de troisième rétroviseur.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire

captcha