Découvrez également

Comment choisir ses roues de vélos ?

infoadmin | 25.01.2022 à 00h00Mis à jour le 28.11.2022 à 03h54
Comment choisir ses roues de vélos ?

Elles représentent près de 30 % du poids total d’un vélo, les roues de vélos sont le composant avec lequel un cycliste amateur ou professionnel peu améliorer considérablement la performance globale de son vélo.

Principalement pour augmenter l’aérodynamisme, réduire le poids et assurer une rigidité très prisée sur les routes asphaltées.

Retrouvez dans cet article, un tour d’horizon sur les différents modèles de roues et les points importants à prendre en compte avant d’acheter une nouvelle paire.

Présentation des différents types de roues de vélos

Autrefois conçues en bois puis en acier, la grande majorité des roues sont désormais fabriquées à partir d’un alliage d’aluminium. Un très bon compromis d’un point de vue poids, solidité et rigidité.

 Depuis plusieurs années et notamment dans le milieu du cyclisme professionnel, les roues haut de gamme sont conçues plus tard à partir de fibre de carbone. Assemblée à l’aide de résine, le carbone est un matériau très robuste, mais aussi très léger. Ainsi, les marques de roues de vélo les plus célèbres rivalisent d’innovation et d’ingéniosité pour produire des roues de plus en plus légères.

 Le carbone est un élément central qui est largement utilisé que ce soit pour des roues, mais également pour les cadres et les composants principaux (selle, pédalier, parfois même des étriers de frein !)

Il existe différents types de roue, définis en fonction du vélo et de l’environnement où il est utilisé.

Le type de pratique du vélo

On distingue trois grandes pratiques :

  •   le cyclisme sur route
  •   le vélo tout terrain aussi appelé VTT
  •  le cyclocross qui est la pratique hybride entre la route et les sentiers.

 Il y a par ailleurs dans ces trois pratiques des sous catégories. Le contre-la-montre par exemple est une discipline qui se pratique avec un vélo spécifique et qui fait partie du cyclisme sur route.

 Le Downhill est une discipline qui se pratique avec un vélo muni de suspensions et elle fait partie de la catégorie tout terrain.

Dans la plupart des cas, les vélos sont conçus spécifiquement pour les pratiques. Ainsi, on ne peut pas emprunter des parcours dans les sentiers en forêt avec un vélo prévu pour la route.

De même, que l’utilisation d’un vélo conçu pour le Downhill n’est pas du tout confortable sur de longues sorties sur asphalte.

Le prix des différentes type de roue

Le prix d’une paire de roue de vélo peu énormément varier. D’une centaine d’euros jusqu’à plus de 3000 euros pour les modèles utilisés en compétition par les cyclistes professionnels ou sur les grands tours. (la Vuelta en Espagne, Le Giro d’Italie et le mythique tour de France).

 

Bien entendu, le composant utilisé défini principalement la gamme de prix. Des roues en carbone sont plus onéreuses que des roues en aluminium.

Ensuite, le type de freinage et surtout le poids total de la roue influent grandement sur la valeur finale.

Les pneumatiques utilisés influent aussi sur le prix. Des pneus tubeless (sans chambre à air) demandent aux concepteurs de roue une plus grande précision pour l’étanchéité de la jante lors de la production.

Le lieu où les roues sont conçus a aussi un fort effet sur le prix final. Des constructeurs célèbres produisent leurs roues aux États-Unis (Zipp), mais aussi en Europe (DT-Swiss, Reynolds) et certaines sont même produites en France ! (Mavic). On peut aussi trouver des roues provenant de Chine à des prix plus intéressants. Néanmoins, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous et certains modèles sont simplement des contrefaçons.

Enfin, les montages artisanaux sont assez populaires dans le milieu du cyclisme. Après avoir pris rendez-vous avec un monteur de roues, ce dernier peut concevoir des roues à la carte avec des profils et un nombre de rayons différent entre la roue avant et arrière.

Pour résumer

L’achat d’une nouvelle paire de roues pour un vélo doit être réfléchi. Il faut dans un premier temps prendre en compte la pratique (route, sentier, tout terrain) ainsi que la fréquence d’utilisation (occasionnelle, régulière ou en compétition).

Enfin, le budget disponible sera un facteur déterminant. Les roues carbone sont des modèles haut de gamme qui sont proposées dans une fourchette de prix relativement haute. Toutefois, il existe de très bonnes roues en aluminium plus abordables qui pourront être un très bon. compromis pour la majeure partie des cyclistes amateurs.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire

captcha