Découvrez également

  • Quels problèmes indiquent les voyants du tableau de bord ?

    Quels problèmes indiquent les voyants du tableau de bord ?
    Posté le 24/05/2019

     

    Les véhicules peuvent faire face à tout un tas de problèmes techniques qui sont à anticiper le plus tôt possible. Les voyants du tableau de bord sont ainsi là pour nous prévenir d’un petit dysfonctionnement, ou nous indiquer un problème d’ordre urgent dans le pire des cas.

  • Toute l’actualité Enduro et Moto-cross

    Toute l’actualité Enduro et Moto-cross
    Posté le 21/12/2018

    À tous les novices, les sports mécaniques sont des sports qui utilisent des véhicules motorisés. Parmi eux, il y a l’enduro, le moto-cross, le trial et bien d’autres.

  • Les conseils pour conduire à Dubaï

    Les conseils pour conduire à Dubaï
    Posté le 17/11/2017

    Conduire dans un pays autre que le vôtre peut être stressant, et Dubaï n'est pas différent. Si vous visitez le pays et louez une voiture, vous risquez de vous retrouver stressé et effrayé par les voitures qui passent devant vous sur les grandes routes du pays.

Voiture de NASCAR Sprint Cup : Quel moteur se cache sous son capot ?

infoadmin | 28.03.2019 à 00h00Mis à jour le 15.09.2019 à 08h07
Voiture de NASCAR Sprint Cup : Quel moteur se cache sous son capot ?

Une voiture à la fois sportive, rapide, pratique et sûre, cela semble assez difficile à concevoir. Pourtant, les voitures de NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing) rassemblent bel et bien ces différentes qualités, et ce sous une seule et même carrosserie.

Eh oui, vous l’avez deviné ! Ce sont ces voitures de course recouvertes d’autocollants et d’ailerons roulant à plus de 350 km/h sur les pistes. Aujourd’hui, vous allez découvrir ce qui se cache sous le capot de ces voitures survitaminées qui attirent à chaque compétition plusieurs milliers de spectateurs.

Un bon moteur NASCAR V8 qui n'a pas à rougir face aux formules 1

Ceux et celles qui ont déjà assisté à une course de voitures Nascar Sprint Cup seront vite convaincus, les voitures de Nascar se distinguent sous plusieurs aspects. Outre leurs longs pare-chocs et ailerons, la puissance qu’elles renferment sous leur capot est vraiment digne d’une vraie voiture de sport. Les voitures de Nascar sont réputées pour être plus brutales, loin devant la haute technologie de la F1.

En effet, de nombreuses modifications ont été apportées sous le capot pour aller le plus vite possible. Ces transformations sont bien sûr très peu visibles pour les spectateurs. Mais une chose est sûre, les bolides de la série Nascar s’éloignent grandement des modèles d’origine. Attention, toutes les voitures du Sprint Cup doivent répondre à certaines réglementations du NASCAR. Bien que les participants peuvent compétitionner avec des modèles et des moteurs de différents manufacturiers, telles que Dodge, Chevrolet, Ford et Toyota, les carrosseries des voitures NASCAR doivent être propulsées par de gros moteurs V8 très puissants.

Voilà pourquoi elles sont capables d’aller jusqu’à 320 km/h en seulement quelques secondes. Ces moteurs V8 développent une puissance minimum de 550 chevaux. Les moteurs utilisés pour ces voitures sont en général de types « Spec ». Plus exactement, ce sont des moteurs en aluminium fabriqués à partir de pièces mécaniques homologués directement par NASCAR. La plupart des pièces utilisées dans les moteurs NASCAR sont commandées au Royaume-Uni, auprès des mêmes fournisseurs que les écuries de Formule 1.

Un moteur V8 très puissant, mais pas que...

Bien que la technologie est de plus en plus présente dans l’univers de la course automobile, les voitures Nascar restent quand même assez conservatrices. Au niveau de la boîte de vitesse, les transmissions manuelles 4 vitesses sont conservées afin de permettre des changements de vitesse plus rapides et précis, et donc de rouler à une allure impressionnante.

Si vous avez aussi l’habitude de voir des moteurs alimentés par des injections électroniques, ce n’est pas le cas dans les bolides Sprint Cup. Les gros moteurs V8 sont alimentés en essence par de bons vieux carburateurs. Eh oui, comme ceux que vous pouviez trouver dans les vieilles voitures des années 70.

Petit tour au niveau des freins, de la suspension…

Rouler à plus de 300 km/h à bord d’une carrosserie de seulement 1 500 kilos poussée par un moteur V8 d’une puissance minimum de 500 chevaux n’est pas du tout sans risque. Voilà pourquoi certaines pièces sont conçues spécialement pour les voitures Sprint Cup. Les disques de freins sont, par exemple, rainurés. Les plaquettes sont composées d’un alliage métallique ultra abrasif.

Le système de refroidissement des freins est assuré par des tuyaux flexibles en caoutchouc. C’est vraiment un concentré de technologie et d’ingéniosité. Au niveau de la suspension, de nombreuses modifications ont été apportées pour garantir la stabilité de la voiture sur les pistes. Les pneus sont également conçus spécialement pour les voitures de Nascar.

L’intérieur de la voiture est également équipé de plusieurs accessoires liés à la sécurité des pilotes, comme un filet de protection, des barres en aluminium… Quant au siège, il est doté de ceintures à six points d’attache.

Quelques changements au niveau du règlement

Par ailleurs, des changements ont été apportés au niveau du règlement afin d’améliorer la sécurité des pilotes. Tout d’abord, La NASCAR a décidé de changer les carburateurs utilisés depuis les débuts, contre des moteurs à injection. Cette modification a été effectuée en 2012, non seulement pour la sécurité des conducteurs, mais surtout pour protéger l’environnement. Les moteurs à injection permettent de diminuer la quantité de carburant injectée. Cela ne concerne toutefois que pour la série Sprint Cup.

La NASCAR a également décidé d’apporter quelques modifications au niveau de la puissance des moteurs. Désormais, les voitures ne peuvent plus passer le cap de 200 milles à l’heure, soit 320 km/h, pour des raisons de sécurité. La NASCAR a donc décidé de baisser la puissance des moteurs et d’enlever quelques chevaux, ou plus exactement 150 chevaux aux moteurs. Deux pouces, soit 5 cm, ont également été enlevés au becquet arrière. Ces changements ont été effectués pour permettre aux voitures d’aller moins vite en virage et plus vite sur les lignes droites.

Un nouveau règlement a été aussi mis en place pour la principale compétition de NASCAR, la Monster Energy NASCAR Cup Series. Les équipes ne pourront plus utiliser deux moteurs différents pour participer à deux courses du Cup. Le moteur utilisé durant la première course sera alors récupéré pour la deuxième course. Pour éviter toute falsification, le moteur doit être scellé. Si l’équipe est obligée de changer de moteur, la sanction sera un départ à l’arrière du peloton.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire