Découvrez également

  • Quand la MMA s'ouvre à la gent féminine

    Quand la MMA s'ouvre à la gent féminine
    Posté le 08/05/2019

    Les compétitions de MMA ont évolué depuis ses débuts. Aujourd’hui, le freefigth s’ouvre également à la gent féminine qui apprécie d’ailleurs de plus en plus cette discipline.

  • Top des arts martiaux les plus puissants

    Top des arts martiaux les plus puissants
    Posté le 17/04/2019

    Les sports de combat, armés ou en mains nues, ont toujours fasciné les hommes. Au fil des siècles, les arts martiaux ont pris différentes formes. Des techniques de combat de plus en plus efficaces et puissantes ont vu le jour.

  • Qu'est-ce que l'escrime ? Un art martial ou un sport de combat ?

    Qu'est-ce que l'escrime ? Un art martial ou un sport de combat ?
    Posté le 30/01/2019

    L'escrime est un sport pratiqué dans plusieurs pays du monde. Beaucoup de personnes s'interrogent si c'est un art martial ou un sport de combat ? Pour pouvoir y répondre, il est important de comprendre d'abord ce qu'est un art martial et ce qu'est un sport de combat.

     

Le chessboxing : Découvrez un sport insolite

infoadmin | 06.03.2019 à 00h00Mis à jour le 26.05.2019 à 19h07
Le chessboxing : Découvrez un sport insolite

Pour les amateurs de sensations fortes. Il existe depuis quelque temps le chessboxing, une discipline combinant la boxe et l'échec.

Le chessboxing est depuis des années un sport qui a su fasciner un bon nombre d'amateurs de sport. Il s'agit d'une discipline qui combine le jeu d'échecs avec la boxe. D'un côté, il y a donc la force brutale de la boxe, et de l'autre la finesse de l'intelligence, à savoir les échecs. L'article qui va suivre va d'ailleurs parler de cet intrigant sport hybride.

Chessboxing : origine de ce sport insolite

Aussi rare que cela puisse paraître, le chessboxing tient plus de l'art que du sport. Il prend ses origines de la bande dessinée d'Enki Bilal, dans son album intitulé « Le Froid Équateur » au début des années 90. Dans cet album, ce scénariste de bande dessinée français imaginait un sport du futur, qui alliait le premier sport cérébral et l'un des sports les plus physiques. Une dizaine d'années plus tard, l'artiste hollandais Iepe Rubingh a organisé le premier combat en 2003 à Amsterdam. Il fut d'ailleurs le premier à avoir remporté ce tournoi. Cet événement historique a été regardé par plus d'un millier de spectateurs.
Après ce succès retentissant, Rubingh a créé le World Chess Boxing Organization avec le premier club à Berlin. Au fil des années, le chessboxing a évolué et est devenu un sport à part entière. Ainsi, ce sport hybride a eu ses propres règles, son championnat d'Europe et du monde ainsi que ses premiers clubs. Il a ainsi acquis progressivement de la notoriété à travers le monde. Un grand nombre de clubs de chessboxing sont apparus en Chine, en Russie, en Inde, en Turquie, en Iran, en Italie, au Mexique et aux États-Unis.

 

Un sport à la croisée de deux disciplines

Le chessboxing n'est peut-être pas la discipline la plus médiatisée ni la plus pratiquée. Toutefois, le chessboxing est un sport intriguant caractérisé par le fait d'associer au cours d'une rencontre les échecs et la boxe. Comme son nom l'indique, ce sport hybride est un véritable mélange entre le physique et le mental, c'est-à-dire des coups à la fois sur l'échiquier et sur le ring. Il est à noter que tous les combats de chessboxing commencent par une partie d'échecs. C'est seulement au bout de quelques minutes de jeu que les joueurs rangent l'échiquier pour ensuite enfiler les gants de boxe.
Après leur combat de boxe, ils reviennent autour de la table de jeu afin de reprendre la partie où ils l'avaient laissé. De ce fait, les rounds d'échec et de boxe se succèdent jusqu'à l'échec et mat ou bien le K.O. Le match peut également se terminer en cas de dépassement de temps aux échecs, en cas d'abandon de l'un des concurrents (échec ou boxe) ou bien par décision de l'arbitre en boxe. En général, un match de chessboxing se déroule sur 11 rounds au maximum : 6 rounds de quatre minutes aux échecs et 5 rounds de 3 minutes à la boxe. Les joueurs disposent d'une minute de pause entre 2 rounds consécutifs.

Les principes du chessboxing

Le plus important dans la pratique du chessboxing est de savoir à quel moment frapper et esquiver. À première vue, il n'y a que des règles simples. Cependant, le chessboxing est une question de stratégie, vu que la victoire se joue tant sur l'échiquier que sur le ring. Par conséquent, tout combat de chessboxing suit des règles précises qui ont été établies depuis sa création. On peut dire que c'est une discipline garante d'un corps et d'un esprit sains. Lors d'un match, cette discipline dévoile toute sa splendeur.
Les cours de chessboxing sont souvent dispensés dans les clubs dédiés. Pour plus de sensations fortes, il n'y a rien de mieux que de participer aux compétitions organisées. Toutefois, il faut savoir que les sportifs ne peuvent pas prendre part aux compétitions, sans l'accord de leurs formateurs. En ce qui concerne les techniques à mettre en place, il est possible de miser sur les échecs. Chaque concurrent peut à l'évidence mettre la pression sur son adversaire aux échecs et essayer d'éviter les coups à la boxe. Sinon, il peut de même multiplier les attaques à la boxe, comme cela il sera plus facile de perturber l'adversaire mentalement. 

 

L'intérêt de pratiquer le chessboxing

Naturellement, les participants doivent étudier les rudiments des échecs ainsi que les règles élémentaires de la boxe anglaise. Bien que cela puisse être surprenant, les échecs sont aussi un sport. Étant une discipline complète, ce jeu requiert tout de même une bonne préparation physique. L'idée, en mêlant la réflexion et le sport de combat, était de créer une nouvelle discipline à part entière. De plus, ces deux disciplines se complètent parfaitement, parce que la boxe apporte le côté « fun » et les échecs permettent de faire travailler le cerveau. Ainsi, les concurrents se défient sur le plan physique et mental.
Le chessboxing est une discipline qui présente de multiples bienfaits. Effectivement, ceux qui la pratiquent régulièrement peuvent développer leurs capacités cognitives, le gain de confiance en soi et le renforcement du corps. Le chessboxing est également le meilleur moyen d'améliorer la concentration. Il est vrai que c'est assez dur de revenir à la partie d'échecs lors qu'on est tout essoufflés et que le cœur bat très vite. Pourtant, il est essentiel de rester concentré dans le but de ne pas perdre la partie.

  • Partager :
  • Réagir :

Vos réactions

Poster un commentaire